DE OLIVEIRA PORTRAIT.jpeg

Marie de Oliveira

Marie a toujours rêvé de peindre, mais ne s’en sentait pas capable…

Elle était fascinée par ces artistes qui en posant quelques tâches de couleur sur une toile en font un chef d’œuvre.

A l’âge de 20 ans elle intègre une école d’esthétique et visagisme, crée ensuite son entreprise et vit à 150 à l’heure, ce qui ne lui laisse pas le temps de concrétiser son rêve.

En 2012 elle quitte la Franche Comté pour s’installer à Cannes où elle continue son métier de visagiste.

En février 2020 le Covid pointe son nez et la contraint à arrêter son activité.

C’est là qu’elle décide d’acheter quelques toiles et tubes de peinture! Elle se lance enfin et son plaisir est immense…

Cette nouvelle façon de s’exprimer a été un véritable trait d’union entre son métier et la peinture.

Autodidacte, elle peint d’instinct, mais son caractère exigeant la pousse à prendre quelques cours pour une meilleure liberté d’expression.

Sa personnalité à facettes l’emmène à peindre des thèmes très diversifiés.

Elle affectionne particulièrement le côté sobre et dépouillé des œuvres semi-abstraites et plutôt modernes qui laissent au spectateur le pouvoir de l’imagination.

 

La beauté est subjective, mais elle est aussi harmonie et ressenti.

La beauté a le pouvoir de brouiller les pistes; elle se compose d’une multitude de petits riens.