François Barroux

Pour François Barroux la peinture est devenue une nécessité, non sans mal car l'exercice de cet art est une perpétuelle remise en question, “est-ce beau? Suis-je satisfait? Je dirais non, on n’est jamais satisfait en ce qui me concerne, alors on travaille, on reprend, on cherche l'émotion continuellement, en fait c'est ça notre moteur. Le temps n'as pas d'emprise ni la fatigue, seul réside le plaisir de peindre.”

BARROUX PORTRAIT.jpg