Jean-Pierre Duriez

Picasso a passé toute sa vie, disait-il, « à dessiner comme un enfant », à retrouver ce geste premier, spontané. Duriez ne l’a jamais perdu.

Qu’est-ce que ce fameux geste d’enfant ? Un trait confiant, innocent, sans calcul ni réflexion, presque sans raison, où la raison en tout cas n’a pas d’autre place que le désir et le rêve.

Duriez se lève le matin, et dit : j’ai fait un rêve. Ou bien : je ne sais pas pourquoi, mais j’ai pensé à ça. Ce « ça » se manifeste presque comme un rêve éveillé. Ça peut être quelqu’un de familier ou pas qui surgit, le goût d’un bon repas sur le bout de la langue, le détail d’un vêtement, une couleur, un fou croisé dans le métro, un souvenir fulgurant de théâtre ou de cinéma, des gens avec des drôles de gueule, partout, la saveur d’une anecdote datant d’il y a ... 40 ans, par exemple. 

Puis, il va dans son atelier.

À la porte, il laisse ses yeux et son cerveau d’adulte avec leurs strates en mille feuilles où se cachent peurs et inhibitions.

À la place, des profondeurs, émergent son âme et son regard d’enfant, comme se déploierait au bout d’un ressort un petit diable jaillissant de sa boite, tout puissant.

C’est le moment où l’artiste enfile sa blouse de peintre toute peinturlurée qui garde dans sa doublure magique le secret de l’émerveillement premier.

À présent, il est prêt pour dessiner le rêve de la nuit ou la pensée du jour.

Il ne lui reste plus qu’à se laisser guider par la main et son mystère, et rien d’autre, puisque, l’air de rien, son cerveau dort sur le paillasson, comme un chat roulé en boule. Il ne faut surtout pas le réveiller.

Faisons un rêve, donc, avec Jean-Pierre DURIEZ, laissons-nous emporter par son style unique, gourmand, ludique, généreux, et décalé, faisons un voyage poétique au cœur de sa drôle d’humanité.  

 

JACKYE FRYSZMAN

Scénariste/interprète d’art

Mai 2019

651 bd Pierre Sauvaigo, 06480 La Colle-sur-Loup

contact@galerieinattendue.com

Tél: 09 81 46 31 55

  • Facebook Social Icon